Dimanche 11 août : Cologne – Paris

Nous nous somes donnés rendez-vous à 8h30 ce matin pour un petit-déjeuner en ville dans une Bäckerei. Christophe et moi prenons un expresso avec des viennoiseries ! Fatiha et Laurent sont contents de retrouver un chocolat chaud qui leur a tant manqué en Norvège. Lowen est heureux avec son pain au chocolat.

Friedrich Wilhelm III

Nous regagnons ensuite chacun nos voitures respectives pour un dernier rangement de voiture. Et c’est l’heure du au revoir entre les deux familles. Nous sommes un peu tristes mais contents de nos vacances, Mais pour les enfants il était temps, surtout avec ces derniers jours chargés en kilomètres. En effet, les contraindre attachés au fauteuil dans la voiture devient de plus en plus difficile. Lucie se tortille comme un vert en hurlant dès qu’on attache la ceinture de sécurité. Nous voilà sur l’autoroute allemande à grande vitesse pour finir au milieu des travaux belges au ralenti. Enfin la frontière française est franchie, l’autoroute est maintenant de bien meilleure qualité et nous nous arrêtons dans une aire pour le déjeuner du midi. Nous sommes à peine installés que nous voyons arriver la famille Hunel qui a choisi la même aire d’autoroute. Nous sommes contents de nous revoir et de partager ce dernier repas des vacances. Les enfants jouent dans l’aire de jeu et c’est après Lony que Fatiha courre, il avait décidé de nous fausser compagnie en douce et son quatre-pattes est de plus en plus rapide !
Nous finissons les derniers 5600 kilomètres et nous arrivons dans notre maison noiséenne. Caline nous a attendu inquiète et malade comme à chaque fois que nous la laissons seule. Les visites de notre gentil ami Eddy pendant notre absence n’ont pas suffit à la rassurer, elle a vomi partout et un nettoyage général s’impose. Lucie toute heureuse reconnait la route, la maison, sa joie s’impose dans la voiture et ensuite dans le jardin où elle part directement à l’attaque de la balançoire ! Dans la maison elle court d’un jouet à l’autre, éclate de rire, embrasse tout ses jouets, met en branle toutes les musiques. C’est une petite fille épuisée qui se couche sans problème dans un lit qu’elle est heureuse de retrouver !

Itinéraire du jour :

3 réflexions sur « Dimanche 11 août : Cologne – Paris »

Laisser un commentaire