Archives de l’auteur : Marie

Dimanche 11 août : Cologne – Paris

Nous nous somes donnés rendez-vous à 8h30 ce matin pour un petit-déjeuner en ville dans une Bäckerei. Christophe et moi prenons un expresso avec des viennoiseries ! Fatiha et Laurent sont contents de retrouver un chocolat chaud qui leur a tant manqué en Norvège. Lowen est heureux avec son pain au chocolat.

Friedrich Wilhelm III

Nous regagnons ensuite chacun nos voitures respectives pour un dernier rangement de voiture. Et c’est l’heure du au revoir entre les deux familles. Nous sommes un peu tristes mais contents de nos vacances, Mais pour les enfants il était temps, surtout avec ces derniers jours chargés en kilomètres. En effet, les contraindre attachés au fauteuil dans la voiture devient de plus en plus difficile. Lucie se tortille comme un vert en hurlant dès qu’on attache la ceinture de sécurité. Nous voilà sur l’autoroute allemande à grande vitesse pour finir au milieu des travaux belges au ralenti. Enfin la frontière française est franchie, l’autoroute est maintenant de bien meilleure qualité et nous nous arrêtons dans une aire pour le déjeuner du midi. Nous sommes à peine installés que nous voyons arriver la famille Hunel qui a choisi la même aire d’autoroute. Nous sommes contents de nous revoir et de partager ce dernier repas des vacances. Les enfants jouent dans l’aire de jeu et c’est après Lony que Fatiha courre, il avait décidé de nous fausser compagnie en douce et son quatre-pattes est de plus en plus rapide !
Nous finissons les derniers 5600 kilomètres et nous arrivons dans notre maison noiséenne. Caline nous a attendu inquiète et malade comme à chaque fois que nous la laissons seule. Les visites de notre gentil ami Eddy pendant notre absence n’ont pas suffit à la rassurer, elle a vomi partout et un nettoyage général s’impose. Lucie toute heureuse reconnait la route, la maison, sa joie s’impose dans la voiture et ensuite dans le jardin où elle part directement à l’attaque de la balançoire ! Dans la maison elle court d’un jouet à l’autre, éclate de rire, embrasse tout ses jouets, met en branle toutes les musiques. C’est une petite fille épuisée qui se couche sans problème dans un lit qu’elle est heureuse de retrouver !

Itinéraire du jour :

Samedi 10 août : Cologne

Nous partons de nouveau tôt car beaucoup de route nous attend. Nous faisons un rapide déjeuner sur une aire qui fait le bonheur de Christophe : un Double Whopper au Burger King !

Burger King

De mon côté je n’ai eu droit qu’à de l’eau gazeuse pour accompagner mon sandwich. Nous arrivons sur Cologne en début d’après-midi mais nous tournons bien 20 minutes autour de l’hôtel avant de l’atteindre à cause des travaux présents dans le centre-ville. L’hôtel est très sympathique, l’hôtesse parle parfaitement le français. La chambre est grande, climatisée et il y a même un joli petit lit pour notre puce.

Hotel Lyskirchen

Nous retrouvons la famille Hunel pour aller se balader dans le centre-ville. C’est une ville très festive, nous croisons au moins cinq enterrements de vie de jeune fille et garçons. Il y a un groupe qui s’est installé avec chaises et table au milieu d’une grande place et qui pique-niquent et boivent de la bière en chantant. En face, les brasseries avec leurs tables hautes commencent déjà à se remplir :

Cologne

Non loin de là, un Combi Volkswagen de jeunes mariés :

Combi Volkswagen

La cathédrale est immense, mais mériterait d’être rénovée :

Cathédrale de Cologne

Cathédrale de Cologne

A coté de la cathédrale, nous voyons la véritable Eau de Cologne en vente dans quelques magasins de souvenirs.

L’hôtel de ville :

Hôtel de ville de Cologne

Nous nous dépêchons de regagner l’hôtel, nous voulons aller à la piscine avant le repas. Elle est belle et grande, et il y a peu de monde qui de toute façons avec le bruit que nous faisons va s’enfuir. Seule une famille avec une petite fille et deux adolescents français nous supportent. Lowen et Lucie s’en donne à cœur joie et ils pleurent amèrement quand c’est l’heure de partir. De son côté, Lony n’apprécie pas trop et préfère rechercher toute les grilles qui peuvent s’enlever aux abord de la piscine.

Lucie et Lony à la piscine

Nous dinons tous ensemble dans un restaurant italien sur une place entourée de restaurants. Nous y recroisons la famille de français de l’hôtel. La cuisine est bonne, mais le service inégal, nous attendons 20 minutes de plus nos pizzas après le service des autres plats. Et il n’y à plus aucun des beaux desserts que nous avions repérés sur la carte. Fatiha et Christophe sont désespérés. Pour nous dédommager ils nous offrent les deux pizzas. Nous sommes tristes pour une fois que nos trois loustics nous laissent tranquilles et qu’on avait le temps de manger un dessert tranquillement.

Laurent

Nous regagnons l’hôtel, sauf Christophe qui va faire quelques photos de nuit.

La Cathédrale :

Cathédrale de Cologne

Un panoramique de Cologne autour du Rhin :

Panoramique Cologne

La Cathédrale, le pont Hohenzollern et le Rhin :

Pont Hohenzollern

Pont Hohenzollern

Sur ce pont, des milliers (ou des millions) de cadenas sont accrochés aux grilles. Il semblerait que ce pont puisse être à l’origine de cette tradition pour couples amoureux.

Itinéraire de jour :

Vendredi 9 août : Odense – Hambourg

Nous quittons notre appartement à 10h30 pour une grosse journée de route. Nous faisons escale le midi à Odense, ville natale de Hans Christian Andersen, l’auteur des contes dont la petite sirène. Nous pique-niquons dans un parc et nous allons ensuite faire le tour de la ville.

La cathédrale :

Cathédrale Saint-Knud d'Odense

Un drôle de cheval qui crache de l’eau par les narines :

Odense

L’entrée d’un monastère :

Graabrødre Klosterkirke

Nous faisons ensuite quelques heures de route pour arriver à Hambourg en Allemagne. Il y a beaucoup de monde sur l’autoroute allemande, cela est difficile et long malgré la vitesse non limitée qui permet tout juste de rattraper les retards dus aux travaux. Nous avons annulé notre réservation à la même auberge de jeunesse du trajet aller pour prendre un hôtel Mercure à 6 km du centre, pour à peu près le même prix.

Hôtel Mercure

Nous allons diner dans le centre-ville, et faisons un petit tour de ville. Le repas au restaurant est un peu difficile car les enfants sont assez énervés. Comme d’habitude, Laurent en tentant de parler anglais est tombé sur un serveur qui parle français. Nous rentrerons vite nous coucher.

Itinéraire du jour :