Samedi 20 Juillet : Düsseldorf – Hambourg

Nuit trop courte pour tout le monde. Après un petit déjeuner copieux nous partons faire une rapide visite de la ville, et c’est l’occasion de voir passer de très belles voitures. Puis nous mangeons notre premier (et surement dernier) Curry würst, plat traditionnel local par excellence !

20130721-231200.jpg

Nous pensons très fort à Thanh qui serait fort jaloux. A coté de notre brasserie il y a des dizaines de tavernes allemandes où les buveurs de bières sont debout dans la rue autour d’une table haute sans chaise ou banc dès 11h du matin. Christophe avec sa petite pinte de bière se sent ridicule.

Nous ne trouvons pas que Düsseldorf soit une ville spécialement jolie, avec ses drôles de tuyaux sortis de nul part :

20130721-231435.jpg

Après notre déjeuner nous rejoignons la voiture pour notre prochaine escale, Après un peu moins de quatre heure de route et une pointe à 199 km/h avec la voiture (qui ne fera visiblement pas plus), nous arrivons à Hambourg où nous découvrons avec horreur que le bel hôtel est en fait une auberge de jeunesse, et pas une petite ! C’est une véritable usine, plusieurs centaines de jeunes sont là, occupant tous les espaces disponibles avec leur fameux verre ou canette de bière à la main. Les mauvaises surprises continuent, car ils se sont trompés en prenant la réservation que nous avions fait via le site booking.com et n’ont qu’une chambre de libre. Après une bonne heure d’attente et une Lucie qui a fait mille aller-retour à 4 pattes aux milieux des jeunes et des bouteilles de bières, ils nous dégotent enfin une deuxième chambre pour laquelle nous devons négocier le prix en fonction de ce que nous avions réservé. Nous pensons tous les quatre très fort à notre périple en Europe du nord il y a quelques années avec Guillaume et sa fameuse machine et notre nuit douloureuse en auberge de jeunesse. Après d’interminables couloirs nous découvrons nos chambres, des chambres pour six assez spacieuses.

20130721-231600.jpg

Après un bon bain pour Lucie qui avait les genoux tout noirs de son périples dans le hall, nous partons à la recherche d’un restaurant en ville. Nous mangeons en terrasse d’une pizzeria. L’épisode de stress n’est pas encore fini pour Fatiha et Laurent qui doivent encore sprinter après Lowen qui a décidé tout à coup de quitter la table et d’aller courir un peu, sans prendre garde de la route et des voitures.
Nous regagnons l’auberge. Lucie ne veut pas s’endormir, je la prend dans les bras et j’ai droit a un énorme bisous. Elle part ensuite a l’assaut de son papa qui a lui aussi droit à un énorme bisou. Elle essaye de s’installer entre nous pour finir par s’endormir sur sa maman.

2 réflexions sur « Samedi 20 Juillet : Düsseldorf – Hambourg »

Laisser un commentaire