Vendredi 26 juillet : Bergen – Vøringfossen

Nous sommes tous réveillés de bonne heure, il fait une chaleur étouffante dans nos petites chambres. Lucie s’est réveillée très tôt et a réclamé à être avec nous. Elle ne veut plus rester dans son lit, après l’endormissement qu’elle ne veux faire que contre sa maman sous peine de réveiller toute la maisonnée avec ses hurlements. Elle prend de très mauvaises habitudes. Après le petit déjeuner et le chargement des voitures on part tous pour le centre-ville de Bergen afin de prendre le funiculaire pour le mont Fløyen. Lowen est impressionné par ce drôle de train, et Lucie est toute heureuse aussi. La vue d’en haut est très belle :

20130801-184506.jpg

20130801-184514.jpg

Il y a un joli parc où les enfants peuvent se défouler. Lony part à la découverte de la pelouse, de ses herbes et de ses cailloux pendant que Lowen et sa maman poursuivent un écureuil roux. Il y a une jolie aire de jeux ou Lowen fait un peu d’escalade et un énorme troll trône dans l’entrée sous le regard des petits et des grands qui viennent lui chatouiller son grand nez.
Nous redescendons sur Bergen où nous faisons un dernier tour dans le vieux centre avec ses jolies maisons afin que Christophe fasse quelques photos.

20130801-184524.jpg

20130801-184529.jpg

Nous regagnons nos voitures pour un peu moins de 3 heures de route. Les enfants épuisés de leur mâtinée s’endorment rapidement. Nous pique-niquons vers 14 heures dans une aire de repos près de la route 7, un peu à l’écart près d’un petit cours d’eau. Une cascade se trouve tout près :

20130801-191648.jpg

Dans l’après-midi nous visitons avec Lucie et Christophe une ferme d’élevage de saumons située sur le Hardangerfjord. Pendant ce temps-là, Fatiha, Laurent et leur progéniture préfèrent regagner au plus vite la hytte, épuisés de la soirée que leur ont fait passé leur deux garçons. Nous prenons un petit bateau après avoir enfilé un gilet de sauvetage. Lucie est aux anges, elle rigole au fil de l’eau. Nous arrivons sur une plateforme flottante.

20130801-192744.jpg

La ferme se compose de deux parcs de 20 mètres de profondeur contenant environ 40 000 saumons par bac.

20130801-192734.jpg

20130801-192739.jpg

Les poissons naissent sur une autre ferme sur terre et sont introduits dans celle-ci à deux ou trois mois jusqu’à maturité soit environ 18 mois. Ils sont nourris par un distributeur automatique, et leur santé et évolution sont surveillés quotidiennement. Les morts sont entrainés vers le fond et aspiré automatiquement. Ils sont ensuite analysés pour éviter tout problème épidémique. Dans cette ferme les saumons sont seulement vaccinés, ils n’utilisent pas d’antibiothérapie comme sur d’autres élevages. Ils changent de lieu d’élevage si un gros problèmes persiste. Quand notre guide lance des granules, nous voyons les saumons monter à la surface et même sauter hors de l’eau. Il nous explique qu’il faut 100 kg de granulé pour produire 65 kg de saumons, tandis qu’il en faut 100 kg pour produire 20 kg de poulet ou bien 13 à 14 Kg de porc. La productivité est énorme d’où la prolifération de ce type d’élevage en Norvège où les eaux s’y prêtent bien.
Nous reprenons notre petit bateau avec une petite Lucie rayonnante, puis regagnons la voiture. A 20 km de notre point de destination après une traversée en ferry nous prenons un tunnel où nous avons la surprise d’y découvrir un vrai rond-point ! Nous hallucinons, Christophe le prend même en photo :

20130801-193007.jpg

En sortant du tunnel, nous apercevons un magnifique pont tout neuf enjambant le fjord, mais celui-ci n’ouvrira qu’en août 2013… dans quelques jours donc. Pas de chance, nous prenons donc le ferry pour la traversée.
Puis le paysage change, nous ne sommes plus en bord de fjord mais nous montons dans la montagne. La route nous fait encore passer par de nombreux tunnels et de drôles de tours :

20130802-222253.jpg

Nous découvrons de très jolies maison et la cascade de Vøringfossen. Nous faisons les deux chemins de balade, mais le débit d’eau est faible. Christophe arrive malgré tout à avoir un beau rayon de soleil et son arc en ciel. Cela ne rend pas du tout en photo, mais le lieu est vraiment très haut :

20130802-222303.jpg

Sur le deuxième chemin de rando, Christophe s’allonge sur les rochers au bord du précipice. Sujette au vertige je m’assois a l’ombre d’un rocher avec miss Lucie et ne le voit pas redescendre vers le parking. Au bout d’un long moment ne le voyant pas je commence à m’affoler et part à sa recherche, la peur monte, je l’imagine déjà au fond d’un précipice. Je ne le vois nul part et commence à redescendre vers le parking où vers la fin je croise un monsieur Christophe guilleret !

Sur le parking Lucie qui commence à être habituée aux trolls en embrasse même un sur le nez :

20130802-210316.jpg

Hey mais c’est nous :

20130802-210325.jpg

Sur le chemin vers notre hytte tout proche, nous profitons de la belle lumière de fin de journée :

20130802-210522.jpg

20130802-210537.jpg

20130802-210530.jpg

Le hytte est superbe, spacieux, isolé, avec une très belle vue :

20130802-210747.jpg

20130802-210755.jpg

Les enfants qui se sont bien défoulés aujourd’hui sont beaucoup plus calmes. Le soir au coucher pendant que Laurent prend sa douche et que Fatiha est occupé avec Lony, je vois arriver Lowen tout affolé  »Ola ola la… ». Je penses tout d’abord qu’il est inquiet de ne pas voir ses parents mais il me montre le salon et me prend par la main. Je vois alors Lucie les fesses à l’air en train de se promener toute fière avec sa couche sale ! Nous avons de la chance cela n’est qu’une couche avec un peu de pipi et pas d’affreux caca ! cela promet pour les mois avenir si elle prend cela pour un jeux.

1 réflexion sur « Vendredi 26 juillet : Bergen – Vøringfossen »

Laisser un commentaire