Dimanche 4 août : Lora – Lillehammer – Oslo

Après le petit-déjeuner et le rangement nous partons pour une grosse journée de route pour regagner Oslo. La route est monotone, ennuyante surtout que l’on ne peut pas rouler au dessus de 80 km/h, même sur les portions à 2 fois 2 voies séparées. Nous faisons escale à Lillehammer pour aller voir le tremplin de saut à ski Lysgårds utilisé durant les Jeux olympiques d’hiver de 1994.

Tremplin de Lysgårds

Nous déjeunons sur une zone de pique-nique proche d’une aire de jeux. Nos trois petits trolls s’amusent bien avant de reprendre la route.

Lowen et Lucie

Lowen et Lucie

Et hop, on se salit bien avant de remonter dans la voiture :

Lucie et Lony

En chemin, nous traversons une dizaine de kilomètres de gros travaux (ils sont en train de prolonger l’autoroute qui part d’Oslo). C’est que de la caillasse partout, cela nécessite de gros engins. Au moins, ils ont matière à produire du gravier en quantité !

Les péages sont très modernes, rien à voir avec nos antiquités françaises, ici des caméras prennent les plaques d’immatriculations des voitures en photo et le prélèvement est automatique sur la carte bancaire (après avoir créé un compte sur le site Web dédié). Pas d’embouteillage, pas de badge à payer, et le péage est démonté rapidement quand le coût de construction de la section de route payante est amorti (ah encore une différence avec nos péages français…).

Péage

Nous arrivons enfin une zone d’autoroute où nous pouvons rouler à 90, puis 100 km/h, quelle folie ! Sérieusement, on se demande bien pourquoi les limitations de vitesse sont si basses en Norvège, si ce n’est pour le coté environnemental lié aux économies de carburant (un comble pour un pays producteur de pétrole). A ce sujet, à travers tout le pays, on rencontre absolument toutes les limitations intermédiaires entre 30 et 100 km/h, avec parfois des changements de vitesse très fréquents en quelques centaines de mètres. A la longue c’est très fatiguant et on finit par ne plus savoir quelle est la vitesse règlementaire. Surtout que nos amis les radars veillent un peu partout :

Radar

A la fin l’autoroute s’élargit enfin en 2 fois 4 voies en arrivant sur Oslo, c’est la grande ville.

Notre logement se situe dans un appart-hôtel à un peu plus d’un kilomètre du centre-vile. Le salon est assez grand et les chambres sont petite mais agréable. Cela nous convient à nous trois, mais c’est serré pour la famille Hunel au complet.

Laurent répare le routeur Wi-Fi que les enfants ont débranché en arrivant (trop joli les diodes qui clignotent) :

Grüner Apartment

Lowen et Lony prennent leur bain dans notre baignoire pliable :

Bain

Itinéraire du jour :

1 réflexion sur « Dimanche 4 août : Lora – Lillehammer – Oslo »

Laisser un commentaire